Petite femelle est une série de 26 créations que m'ont inspirées le livre de Philippe Jaenada La petite femelle (éditions Juliard-2015). Un Photomaton revient sans cesse faisant écho à la photo de Pauline Dubuisson en couverture du livre : une femme aux yeux fermés : "on dirait qu'elle dort ou qu'elle est morte".
À partir d'un montage d'extraits lus par son auteur, se raconte à travers la projection de ces images, accompagnée d'une illustration sonore que j'ai également réalisée, l'histoire d'une femme qui chute. 2020
La guerre - Format : 17 x 24 x 3,5 cm - Techniques : photo originale, peinture, encre, papier, carton.

La vérité  - Format : 25,5 x 34,5 x 3,5 cm - Techniques : photo originale, photocopie, encre, papier, carton

L'étudiant 1-2-3 - Format : 16,5 x 13 x 3 cm - Techniques : photo originale, livret original, encre, papier, carton

Petite femelle - Format : 30 x 39,5 x 4 cm - Techniques : photo originale, photocopie, fil, encre, papier, carton

Le manque - Format : 16,5 x 24 x 3,5 cm - Techniques : photo originale, photocopie, encre, papier, carton.

La lumière - Format : 17 x 24 x 3,5 cm - Technique : photo originale, encre, papier, carton.

Extraits de la projection de 30 mn diffusée lors de la lecture de la “La petite femelle“ de Philippe Jaenada
Photos : Au Studio - Montage image : Karine Prido, Stéphanie Magnant - Montage son : Guadalupe Cassius

Et aussi...

Back to Top